Suivre mon coeur et partir !

suivre-mon-coeur-partir

I DID IT !!!! J???ai envie de danser la joie tellement je me sens fière de moi et en même temps soulagée, apaisée.

Depuis des années, au moins 10 ans, je rêve de partir à l’étranger plus que pour les vacances. Comme un sentiment étrange, un appel à l’ailleurs, à l’aventure, à la découverte.

Très attiré par les contrés anglo-saxonnes, j’ai toujours trouvé une excuse pour ne pas le faire, un amoureux, un job, l’argent !!
Et fin décembre, je sentais que j’en crevais à l’intérieur, suite à une longue conversation avec mon frère, la décision est prise, je pars. 2 mois en Roumanie !! Quel est le rapport avec les pays anglo-saxons me diras-tu ?
La peur qui me tenaille lorsque j’imagine partir seule, loin de ma famille, de mes amis, la peur d’être seule loin de tous. La Roumanie, j’y suis déjà allée et puis mon frère vit là-bas !
Je laisse décanter quelques jours et c’est décidé : le 8 mars, je m’envole pour 2 mois !

Pourtant le contexte de ma vie n’était pas des plus favorables, des reproches et des remarques, j’en ai entendues, ça fait mal, très mal mais pas autant que celui qui me rongeait de l’intérieur depuis déjà trop longtemps. Alors je me suis rappelée pourquoi j’avais décidé d’être entrepreneure, je me suis câblée sur l’énergie de mon rêve ! J’ai cherché du réconfort auprès de ceux qui me soutenaient quand c’était nécessaire !

Le 8 mars, c’est en larme que je me suis envolée, d’abord pour Berlin où j’ai cassé mes lunettes de vue, tout un symbole, bien chiant quand même !

Les premiers jours, les larmes ont encore coulé en me demandant pourquoi j’avais fait ça et qu’est-ce que j’allais faire. Et puis la vie n’aime pas le vide, et lorsqu’il est accepté, il se remplit assez vite !! Petit à petit les activités et les rencontres se sont enchainées ! Waouh quelle magie, j’ai vécu !!

Les balades sous la neige dans Bucarest les pieds mouillés, le woofing, construire un bac à compost avec un Brésilien, les sorties, marcher pied-nu dans la forêt seule au monde, regarder un match de Hand, profiter d’un barbecue, me reposer (j’ai découvert une passion pour le hamac), lire, faire du yoga, séance de reïki, essayer l’estatic danse, session de relooking!!!

J’ai voyagé bien plus avec les personnes que j’ai croisé qu’en prenant l’avion (9 différents quand même).

Je ressens tellement de gratitude envers les gens qui m’ont partagé leur histoire, je pense à Inta qui a quitté la Lettonie 6 mois pour se reconstruire, en laissant sa petite fille avec son papa, Théo qui ne sachant pas quel métier faire a pris son sac depuis la Floride pour découvrir le monde pour 3 ans, à Lisa qui joue du violon dans la rue pour gagner sa vie, ou encore à Luke qui est parti d’Angleterre en vélo pour voyager qui a finalement posé ses bagages à Cluj, en Roumanie.

J’ai partagé des moments inoubliables à Pâques avec une famille qui m’a ouvert grand ses bras. Un barbecue pour le 1er mai où 8 hommes s’affairaient en cuisine, pendant que je lisais dans le hamac et crois-moi, je n’avais jamais vu autant de légumes à un barbecue ;). Une soirée autour d’un jeu flamand à boire du vin « maison » avec un far breton que j’avais préparé avec des jeunes qui avaient retapés des vieilles maisons et qui ont à coeur de vivre en harmonie avec la nature.

Mes yeux ont brillé, mon coeur s’est réchauffé au contact de tous ses gens incroyables. Je me suis reconnectée à la terre à travers le jardinage, je me suis revue enfant avec mon grand-père, peut-être ai-je vécu comme une renaissance, je ne sais pas !
Par contre, ce que j’ai senti, l’incroyable qui s’est produit : mon envie d’ailleurs c’est comblé ! Comme si quelque chose à l’intérieur de moi c’était recollé, j’ai senti un apaisement. Je me ses remplis d’un rêve, d’une envie et quel cadeau merveilleux je me suis fait !
L’incroyable a continué, et encore plus surprenant pour moi, j’ai senti un appel à la stabilité, une envie d’avoir un port d’attache pour peut-être repartir un jour, qui sait !

Voilà déjà plus de 2 mois que je suis rentrée, ma vie a tellement bougé depuis. Une relation qui s’arrête, une femme que j’admirai depuis une vingtaine d’années a rejoint les anges, un ange a ouvert les yeux la veille de mon retour, comme pour me souhaiter la bienvenue, des nouvelles amitiés, des nouvelles rencontres, un nouveau chez moi, un nouveau job, une santé qui va mieux et là c’est la danse de la joie, la danse de la vie qui est plus belle, plus forte.

dav

Petit ange

J’ai aussi longtemps réfléchi au devenir de ce site, j’aime trop te parler et te raconter mes aventures pour laisser tomber ! Rien que là, j’ai envie de danser (oui oui encore) parce que mon inspiration est revenue. Après j’aimerai être pluS bavarde.

Voilà bel été à toi, Jolie Working Girl.

Chéri tes rêves en les arrosant d’amour et de petits pas car la magie est bien là.

Je t’embrasse, Te pup (comme on dit en Roumanie).

Laurence

smiley-bisous

crédit photo : Anne B

Une réponse à “Suivre mon coeur et partir !”

  1. Annie dit :

    une bien jolie faon de combler un vide avec la fabrication de souvenirs qui resteront inoubliables pour toi et toutes les belles personnes qui t’ont accueillie au moment o tu en avais certainement besoin…beau retour Toi avec encore de nombreuses dcouvertes dans ta vie quotidienne …gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonne-toi à la newsletter

Whoops, you're not connected to Mailchimp. You need to enter a valid Mailchimp API key.

Subscribe to the newsletter

Whoops, you're not connected to Mailchimp. You need to enter a valid Mailchimp API key.

Inscrivez-vous à notre newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous