Non classé

Voici le seul résultat

0 réponse à “Non classé”

  1. Laurie dit :

    Merci beaucoup Laurence pour ce joli partage !!! J’ai achet ce livre il y a un an ou deux et je ne l’ai toujours pas lu. Tu me donnes envie de le faire. 🙂

    Belle et heureuse semaine remplie de bonheur !!! 🙂

    Laurie.

  2. pauline grondin dit :

    merci!

  3. Arzu GEDIKLI dit :

    Bravo pour ce partage!
    Je reconnais bien Paris dans ta description …et je sens le calme dynamique avec le rocher dans la mer.

  4. Loreti dit :

    Texte touchant et vibrant, bravo Laurence, merci de ton tmoignage.
    C’est une belle revanche qui donne envie de continuer te lire.

  5. Francis dit :

    Malgr les vents contraires tu as su faire d’une croyance une ressource et te lire qu’elle ressource ?. Une vraie posture faire vivre aprs l’avoir expriment
    Le plaisir d’apprendre une des premires transmission de la pdagogie

  6. Julie Parisienne du Sud dit :

    Merci d’avoir pu exprimer ce que nombre d’entre nous ressent et n’ose pas dire.
    Oh combien tu as raison et oh combien tu nous le dis de faon belle et sensible – et sans faute.
    Je te flicite donc pour cet tranche de ta vie partage avec nous et qui rsonne en moi.
    J’apprends mes enfants rattraper leurs croyances face une ducation nationale qui reste encore trs destructrice. Car oui, les fautes a continue faire perdre des points, mme en science ou en histoire… Je retiens et je fais retenir aux enfants leur vraie note. Et on l’affiche en grand sur les murs (tu connais un peu ma maison)…
    La matrise de l’usage et des rgles du franais est un parcours de toute une vie.
    Et savoir s’exprimer n’a rien voir avec l’orthographe. Si nous devions attendre de tout matriser pour nous exprimer… que le monde serait triste.
    Donc continue s’il te plait nous chatouiller les sentiments avec tes belles histoires.

  7. Frdric dit :

    Coucou Laurence,

    Puisque nous sommes dans le partage et que certaines de tes anecdotes font cho, je ne rsiste pas l’envie d’crire quelques unes de mon ct.
    L’orthographe est un sujet douloureux pour moi. Dans les petites classes, j’avais systmatique zro en dicte. Oui c’est un truc qui date un peu, et qui consiste crire un texte que dicte, d’o le nom je suppose, un prof. Je ne comprenais pas le principe et ne faisais donc rigoureusement aucun effort. Et puis un jour, j’en ai eu marre de la tte navre du matre et je me suis appliqu et j’ai eu une trs bonne note, non mais trs bonne quoi. Et le matre, en m’expliquant que ce n’tait pas bien de tricher, a barr la note et m’a mis zro. Du coup je n’ai plus fait aucun effort puisque le rsultat tait le mme.

    Plus tard, un professeur de franais qui nous demandait de lire et de faire des fiches, a trouv que mes lectures n’taient pas suffisamment srieuses. Je lisais beaucoup Jules Verne, Jack London et ce genre de littrature. Je me suis mis frquenter la bibliothque, une minuscule pice avec trois alles troites, non pas pour emprunter des livres, mais pour voyager en lisant les titres des ouvrages. Bien sr les fiches de lecture ne correspondaient pas bien aux textes.
    De la mme faon, j’avais achet, j’avais treize ou quatorze ans, un livre sur un talage des puces de Saint-Ouen lors d’un passage Paris. Le titre tait prometteur et la couverture m’a intrigu, et puis l’auteur avait un nom imprononable, Nietzsche (je ne sais jamais o mettre le « z »). « Ainsi parlait Zarathustra », je l’ai ouvert, la premire page, je n’ai rien compris, j’ai referm et je l’ai gard comme un trsor. Il n’y a que quelques annes plus tard, en fac de philosophie, que j’ai tudi ce philosophe, d’ailleurs dterminant dans ma vie.
    La philosophie, cela aussi tait bizarre. Je suivais un cursus de mathmatiques et physique, car je vous rappelle que j’tais nul en franais. Nanmoins, je n’arrivais pas me satisfaire de cet aspect de l’enseignement, alors j’ai commenc prendre des cours d’ethnologie puis de philosophie. Lorsque je devais quitter une classe prcipitamment pour rejoindre une autre fac, un jour un prof me demande la raison et lorsque je lui dis, me pose la question « Mais cela te sert quoi ? »

    Bon dsol d’avoir un peu squatt ton blog pour m’pancher 😉
    Merci pour ton partage et je te souhaite de prendre beaucoup de plaisir crire, y compris dans les moments de doute qui parfois peuvent arriver lorsque l’on croit que l’on a rien dire.

    Bisous.
    PS. ne me tiens pas trop rigueur des fautes d’orthographes que j’ai pu abandonner dans mon texte car, comble de malchance, je suis aussi dyslexique, ce qui n’arrange rien 😀

  8. Stphanie dit :

    J’adore ton texte Laurence et je m’y reconnais beaucoup. Bravo ! 😉

  9. Chloe dit :

    J’adooore! Je m’y vois presque haha ! Toute faon tout ce que tu cris est magnifique parce qu »on sent que c’est avec ton coeur ??

  10. Bonjour Laurence,

    merci beaucoup pour votre tmoignage c ‘est tout fait a!
    Bravo car c’est trs bien rdig!
    Belle continuation.

    Sandrine Savorgnan

  11. Kat dit :

    J’suis fire de toi Laurence, c’est bien crit! tu as tellement chang (non pas que tu n’tais pas super l’poque) mais tu es ta place maintenant Et Ca fait envie ?

  12. Annie Popoff dit :

    sortir de sa zone de confort est une dmarche courageuse parce que nous ne savons pas toujours si nous retrouverons une autre zone pour y construire quelque chose…bien sur il est intressant de se pencher sur soi mme ,mais il ne faut pas hsiter demander de l’aide pour tre certain (e) de ne pas se retrouver seul(e) dans un trou de cette pelouse qui semblait si confortable…et puis une fois que nous avons trouv une partie de ce qui n’allait pas et bien il faut essayer de corriger nos faons d’agir ou de penser pour qu’enfin, l’image que nous avons de nous, commence nous plaire….et puis nous pouvons alors recommencer vivre plus sereinement , voir qu’il existe d’autres personnes…nous sommes alors peut- tre prt (e) aimer , partager ces instants de bonheur que la vie nous envoie …une fois ce partage d’instants de bonheur (ou pas) pleinement assum il est alors possible de se projeter vers un avenir dans lequel couple,enfants,famille et professionnel peuvent trouver leur place…je te souhaite d’atteindre cette srnit …bisous …Annie

  13. Waow magnifique texte, crit avec les tripes. Trs inspirant !

  14. Karine dit :

    Un.joli parcour! De bonnes ides et a donne envie…
    ?

  15. Annie Popoff dit :

    oulala…ces gros mots qui me titillent les oreilles mme si je ne les entends pas et que je les lis 😉
    mieux vaut tard que jamais pour comprendre que flemmarder n’est pas forcment paresse…que se sentir dtendue a aussi un effet positif sur les autres et sur notre relation avec eux…que laisser faire certaines choses aux autres, mme et surtout,si elles ne sont pas excutes aussi « bien » que si nous les avions faites permet de se « pauser » ..
    .bon d’accord laver et relaver ce vieux jeans qui n’a plus de couleurs,qui n’est srement pas la mode ne me donne pas une belle image …hh…mais je m’en fiche…parce que dans ce vieux jeans je sais me mettre assise dans l’herbe sans crainte,j’ai su jouer ou faire des btises avec mes enfants et j’en fait encore avec mes petits enfants …et si c’tait tout cela « ma libert » ? ma libert d’tre moi …je ne me proccupe pas du regard de l’autre qui ose me juger…cet autre qui ne sait pas combien c’est confortable de marcher avec mes  » chaussures de mm  » mais avec lesquelles je n’ai pas peur de sauter dans les flaques d’eau …bisous Laurence et ne te torture pas trop l’esprit 😉

  16. Coralie dit :

    Elle a de la chance cette amie ;), super article et tres vrai, merci pour ces conseils qui sont tres aidants au quotidien et font beaucoup reflechir !

  17. merci chre Laurence,
    je suis tout fait d’accord avec tous tes messages merci.
    Nous restons en contact
    Tendrement
    Passe nous voir un jour au millesimes!
    Prends soin de toi.

    Sandrine Savorgnan

  18. Coralie dit :

    Grace a toi j’ai commence ce livre et ca me fait un bien fou ! Un grand merci, je sens ma creativite qui decolle et ma vie qui change petit a petit :), avec plus de petits moments de bonheur ! Super conseil a suivre.

  19. Coralie dit :

    Top merci ! Je vais tester tout ca !

  20. Coralie dit :

    Fan comme d’habitude 🙂

  21. Lopoldine dit :

    Dfi not & prt tre relev pour 2018 (je l’ai dj fait pour 2017), tu m’as donn envie de noter une victoire pour chaque semaine qui va passer 🙂 Merci & dlicieuse anne toi aussi jolie Laurence ?

  22. Annie dit :

    une bien jolie faon de combler un vide avec la fabrication de souvenirs qui resteront inoubliables pour toi et toutes les belles personnes qui t’ont accueillie au moment o tu en avais certainement besoin…beau retour Toi avec encore de nombreuses dcouvertes dans ta vie quotidienne …gros bisous

  23. coralie dit :

    Tout fait d’accord avec tout a ! Bravo pour ce joli texte !

  24. Marjo dit :

    Bonsoir Laurence
    Effectivement, je te revois il y a 5 ans … à mes côtés. Que le temps passe vite.
    Très beau parcours de vie que tu as. Continue à nous faire partager tes moments et ta joie de vivre.
    Au plaisir de te revoir.
    Je t’embrasse
    Marjory

Abonne-toi à la newsletter

Whoops, you're not connected to Mailchimp. You need to enter a valid Mailchimp API key.

Subscribe to the newsletter

Whoops, you're not connected to Mailchimp. You need to enter a valid Mailchimp API key.

Inscrivez-vous à notre newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous